Intempéries et inondations en Tarn-et-Garonne


06 février 2021 - 454 vues

Dans l'urgence, ils répondent présents
Le Tarn-et-Garonne n'a pas été épargné par les intempéries au cours des derniers
jours. Samedi et dimanche c'est tout d'abord la tempête Justine qui nous a frappé,
puis en début de semaine, avec des pluies soutenues tombant sur des sols gorgés
d'eau et des rivières ou des cours d'eau déjà bien chargés, tout a débordé
provoquant de nombreuses inondations dans des champs, des communes et sur de
nombreuses voies de circulation.
Les agents de la voirie sur le terrain 24/24
Les services de secours ont été largement sollicités, tandis que les services de la voirie
départementale se sont largement et rapidement mobilisés pour sécuriser les nombreuses routes qui
en raison de la montée des eaux pouvaient s'avérer dangereuses. Dès le week-end, les agents du
Conseil départemental se sont déployés sur les routes endommagées par le passage de la tempête
provoquant notamment l'effondrement de nombreux talus. Il a rapidement fallu intervenir pour
mettre en place des alternats de circulation et sécuriser les passages concernés. Ensuite, avec la
montée des eaux et les inondations sur les chaussées, les agents de la voirie ont multiplié les
interventions pour mettre en place la signalisation indispensable et fermer des routes devenues trop
dangereuses. Au plus fort de la crise, ce sont 34 routes qui ont été coupées. Ces événements se
sont produits pour l'essentiel sur la partie nord du département et autour de l'Aveyron, de la
Barguelonne, de la Gimone et de l'Arrats ainsi que dans le secteur de Lamagistère. A noter qu'en
cette période de « viabilité hivernale », si tous les agents de la voirie sont concernés durant les
horaires de journée, il y a plusieurs équipes de permanence constituées de 34 agents dont un cadre
d'astreinte qui centralise tous les appels et 11 chefs d'astreinte, prêts à être déployées sur le terrain
24 heures sur 24. Une organisation qui permet de conférer une grande rapidité d'action aux agents
du Conseil départemental et qui a sans doute permis d'éviter bon nombre d'accidents.
Tous les centres de secours en alerte
De leur côté, les sapeurs-pompiers du SDIS 82 n'ont pas ménagé leur peine non plus, en particulier
lundi et mardi sur les secteurs de Laguépie, Saint-Antonin-Noble-Val et Caussade. Mardi soir on
comptabilisait 143 interventions de mise en sécurité, protection de biens ou de reconnaissances.
Saluons le courage de tous nos sapeurs-pompiers et plus particulièrement celui du sergent-chef
David Oliviéri et du caporal Frédéric Delboulbès qui ont procédé au sauvetage en milieu aquatique
d’un père et son enfant sur la commune de Lafrançaise. Il faut signaler que tous les centres de
secours, même ceux qui n'ont pas été touchés directement, ont été sollicités et ont participé à ces
multiples opérations. C'est dans de telles situations que l'on constate la réactivité et la compétence
de nos services d'urgence. Merci à eux ! 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article