Agen : L’Hôpital se mobilise pour Mars Bleu !


01 mars 2021 - 481 vues

Le mois de Mars est comme chaque année l’occasion choisie pour se mobiliser contre le cancer colorectal et de sensibilisation à l’intérêt du dépistage. 3ème cancer le plus fréquent en France avec 43 000 nouveaux cas par an, il est aujourd’hui le 2ème cancer le plus meurtrier. Alors qu’« Octobre Rose » a réussi en quelques années à se faire connaitre de toutes (et tous), « Mars Bleu » a davantage de difficultés à avoir le même écho médiatique et toucher l’ensemble de la population. C’est pourquoi cette année encore, les équipes du Centre Hospitalier Agen-Nérac se mobilisent pour la prévention et le dépistage du cancer colorectal : détecté tôt, il se guérit dans 9 cas sur 10 .

Qui est concerné ?
Le cancer colorectal peut toucher tout le monde, hommes et femmes, même si la majorité des cas sont détectés après 50 ans. Tout commence la plupart du temps, par l’apparition d’une tumeur bénigne appelée polype adénomateux, qui peut insidieusement se transformer entre 5 et 10 ans en cancer avéré. Ce sont ces polypes adénomateux qui sont responsable d’un écoulement sanguin totalement invisible à l’oeil nu mais qui peuvent être très facilement détectés lors d’un test de dépistage simple et rapide à réaliser chez soi !
Comment réaliser un test de dépistage ?
Depuis plusieurs années, des tests immunologiques aussi appelés « Hémoccult », permettent de détecter la présence de sang dans les selles. Grace à ce test simple, rapide, indolore et 100% gratuit, il est donc possible d’être facilement fixé !
Moins de 4% des résultats du test « Hémoccult » s’avèrent positifs. Il est alors nécessaire de prendre rendez-vous avec un médecin gastro-entérologue pour réaliser une coloscopie afin de déterminer l’origine du saignement. Un test positif n’est pas automatiquement synonyme de cancer, dans la moitié des cas, les cellules précancéreuses des polypes adénomateux sont retirées pendant la coloscopie de diagnostic. Un cancer est diagnostiqué dans 2 cas sur 10 dont la moitié à un stade 1, c'est-à-dire à un stade auquel un traitement chirurgical est suffisant.
Tous les hommes et les femmes de 50 à 74 ans, sans antécédents et sans symptômes, sont invités à se faire dépister tous les deux ans. Les kits de dépistage sont remis par le médecin traitant ou chez les spécialistes participant au dépistage organisé. 

Malgré la facilité de réalisation du test, le taux de participation au dépistage organisé en 2019 n’a atteint que 33% en France contre plus de 70% au Pays Bas. En Lot-et-Garonne, le taux de participation est descendu à 27% en 2020, surement en lien avec une augmentation du nombre de renoncement aux soins depuis le début de la crise COVID-19.
C’est pour cela que la mobilisation est d’autant plus importante cette année. Durant tout le mois de Mars, des actions seront menées afin de sensibiliser les usagers mais également le personnel ainsi que leurs proches sur l’importance du dépistage du cancer colorectal.
Promouvoir ces tests c ‘est sauver des vies !
Les professionnels du centre hospitalier mobilisés !
Au-delà de la mobilisation collective des professionnels de l’Hôpital dans cette campagne de Santé Publique visant à promouvoir le dépistage du cancer colorectal, les professionnels du Centre Hospitalier Agen-Nérac s’engagent pour accompagner les patients à toutes les étapes de sa prise en charge.
> En cas de test « Hémoccult » positif, un rendez-vous avec un gastro-entérologue sera proposé dans un délai de 15 jours afin d’organiser une coloscopie de diagnostic.
>> En cas de diagnostic confirmé par la coloscopie, l’offre de soins au Centre Hospitalier Agen-Nérac permet de poursuivre la prise en charge pluridisciplinaire et un accompagnement personnalisé du patient. Le plateau technique à disposition de nos médecins permet la réalisation sur un même site des différents examens complémentaires (imagerie médicale avec l’arrivée de l’IRM 3T, TEP Scan …). Nos équipes médicales, en lien avec les spécialistes du CHU de Bordeaux, sont à même de proposer un traitement adapté, discuté lors de Réunion de Concertation Pluridisciplinaire (réunion régulière entre professionnels de santé, au cours de laquelle se discutent la situation d'un patient, les traitements possibles en fonction des dernières études scientifiques, l'analyse des bénéfices et les risques encourus, ainsi que l'évaluation de la qualité de vie qui va en résulter).
Malgré les contraintes sanitaires que nous connaissons tous depuis maintenant un an, le Centre Hospitalier Agen-Nérac continue de tout mettre en oeuvre pour la lutter contre le cancer colorectal, véritable enjeu de Santé Publique, bien trop souvent minimisé. Preuve de cet engagement, nos équipes se renforcent avec l’arrivée de deux nouveaux médecins spécialistes : le Dr GISCLARD gastro-entérologue et le Dr BENHAMI chirurgien digestif, tous deux très impliqués sur le sujet.
Pour prendre rendez-vous : > Secrétariat de Gastro-Entérologie : 05.53.69.70.34 > Secrétariat de Chirurgie Digestive : 05.53.69.70.40 

Soutenez radio cooldirect

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article