Journée mondiale de prévention du Syndrome d’alcoolisation foetale

10 septembre 2017 - 445 vues

A l’occasion de la Journée mondiale de prévention du Syndrome d’alcoolisation foetale, mercredi 13 septembre 2017, le Département, via ses services Protection maternelle infantile, Actions sociales et Insertion, propose, en partenariat avec de nombreuses structures publiques, privées et associatives(1), des temps d’échanges sur cette thématique.
Ainsi, ce mercredi 13 septembre, de 10 h 00 à 17 h 30, les professionnels concernés mais
également le grand public sont invités à venir s’informer sur les risques de la consommation d’alcool pendant la grossesse.
Dans les pays occidentaux, la consommation d’alcool pendant la grossesse est la première cause de handicap mental d’origine non génétique chez l’enfant. Chaque année, en France, 1 % des bébés sont concernés, soit environ 8 000 nourrissons. D’autres troubles liés à l’alcool pendant la grossesse et non quantifiés peuvent aussi exister. Il est donc important de sensibiliser la population à ces risques, d’échanger avec des professionnels de santé et des associations pour développer l’information et améliorer l’accompagnement des publics concernés par ce syndrome. Des stands d’information, des ateliers ou encore des conférences seront proposés aux
participants. Trois temps d’échanges sont également prévus :
 10 h 30 : « Alcool et grossesse : quels risques ? » Laurence Galmiche, sage-femme au CHIC Marmande-Tonneins, tabacologue, formée en addictologie
 14 h 30 « Il n’est jamais trop tard, comment accompagner ? »
Dr Joëlle Cristiani, médecin, formée en addictologie, Pôle de Santé du Villeneuvois
 15 h 30 « Qu’est-ce que le SAF ? Quel devenir à long terme ? »
Dr Dieudonné Nicobaharay, pédiatre au CH Agen/Nérac
(1) Les partenaires de cette opération sont : Vivre avec le SAF, la Sauvegarde, le Réseau Périnat Nouvelle
Aquitaine, les 4 maternités de Lot-et-Garonne (PSV, CHIC MT, CH Agen-Nérac, CESH), l’ANPAA, le
CAARUD, le CSAPA, les Centres d’actions médico-sociales précoces, les Alcooliques anonymes, la Délégation Lot-et-Garonne de l’ARS, AGIR 33 Aquitaine.

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article