Marmande : Le verdict du procès des décrocheurs qui s'est tenu ce jour à Marmande


30 mars 2021 - 302 vues

Marmande, le 29 mars 2021. Les deux activistes d’ANV-COP21 en 47 ayant participé au
décrochage de portrait d’Emmanuel Macron en mairie de Grateloup Saint-Gayrand passaient
aujourd'hui au tribunal.
Arnaud PORTRON et Florian DUFFAU avaient participé au décrochage du portrait
d’Emmanuel Macron en mairie de Grateloup Saint-Gayrand le 26 juin 2019. Poursuivis pour
vol en réunion, ils encouraient 5 ans de prison et 75 000 euros d’amende pour cette action de
désobéissance non-violente.
Lors d'une courte audience d'une demi-heure, la défense, représentée par Me Bruneau, a été
interrogée sur la réalité de l’urgence climatique et sociale.
80 militants se trouvaient à l’extérieur du tribunal en soutien aux prévenus. Deux vélorutions
dans le centre-ville de Marmande et un die-in (manifestation symbolisant la mort liée à
l'absence de mesures gouvernementales concrètes) se sont déroulées dans la joie et la bonne
humeur.
« Cette mobilisation locale et la Marche pour le Climat d'hier qui a réuni 110 000 personnes
en France démontrent l’essor du mouvement climat dans la société civile au cours de ces
dernières années. De plus en plus de citoyen·nes s’emparent du sujet pour combler les lacunes
des responsables politiques et économiques », se réjouit la porte-parole d'ANV-COP 21 en 47.
Néanmoins, le procureur de la République a requis 90 jours-amende à 5 euros pour les deux
prévenus et 150 euros d'amende pour le refus de prise d'ADN de Florian. Après une mise en
délibéré, le verdict suivant est tombé dans la soirée : 200 euros d’amende ferme pour
chaque activiste au sujet de la réquisition et 100 euros d’amende ferme pour le refus de
prise d’ADN. Les militants ont décidé de faire appel de cette décision de justice.
L’action à laquelle ont participé les deux militants fait partie d’une vague de 151 décrochages
de portraits partout en France, dénonçant l’inaction du président de la République et de son
gouvernement quant au dérèglement climatique, en laissant le mur des mairies aussi vides que
son bilan.
« Les études d'impacts du Haut Conseil pour le Climat, du Conseil National de la Transition
Écologique et du Conseil Économique, Social et Environnemental à propos de la loi Climat et
Résilience examinée ce jour à l'Assemblée Nationale, confirment notre message citoyen sur
l’inaction gouvernementale en matière de climat et de justice sociale. Nous appelons donc à
un respect des Accords de Paris signés lors de la COP 21 en 2015 et à une reprise sans filtre
des mesures élaborées par la Convention Citoyenne pour le Climat, car ce projet de loi est une
occasion à ne pas manquer pour démontrer notre ambition collective et respecter les objectifs
de baisse des émissions de 40% à l’horizon 2030, affirme la porte- parole d’ANV-COP21 en
47.
À ce jour, 83 personnes ont été ou sont poursuivies pour des faits similaires dans 42 procès.
Tous les informations sur la campagne #DecrochonsMacron sont à retrouver sur :
 www.decrochons- macron.fr   

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article