Villeneuve sur Lot : Musée de Gajac Saison 2019

01 février 2019 - 192 vues

Le Musée de Gajac vient de dévoiler son programme pour l'année 2019. Expositions permanentes et temporaires, événements, ateliers, animations... le musée s'inscrit en plein dans le projet culturel de la Ville avec une programmation qui s'adresse à tous les publics, tout en restant fidèle à ses missions premières : la valorisation et la protection de ses collections.
Protéger, valoriser : exposition permanente, conservation et restauration
Conserver et restaurer, lorsque cela est nécessaire, les oeuvres confiées en dépôt par l’État ainsi que celles appartenant à la Ville, telle est la mission première du Musée de Gajac. Valoriser les collections municipales relève aussi du travail de l’équipe du Musée. Des actions qui permettent au Musée de Gajac d'être labellisé Musée de France.
Constamment repensées, les salles d'exposition permanente offrent au public la possibilité de découvrir ou redécouvrir les collections dans des thématiques variées, sans oublier les gravures de Piranèse, fleuron de la collection d’estampes aujourd’hui mises en valeur dans une salle dédiée.
En 2018, les collections permanentes du Musée se sont enrichies de 9 oeuvres (5 tableaux et 4 aquarelles) grâce à des dons d’artistes, de collectionneurs, et de l’association Les Amis du Musée,). Après avoir reçu un avis favorable de la Commission scientifique régionale acquisition de la Drac, ses oeuvres figurent donc à l’inventaire des collections du Musée et sont visibles du public jusqu’en mars, dans la petite salle d’exposition temporaire.
La valorisation du fonds permanent, c’est aussi le prêt des oeuvres du Musée de Gajac à d’autres musées pour des expositions thématiques. Cette année, c’est la sculpture en bronze « Mère et enfant » de Baltasar Lobo, qui ira enrichir l’exposition « Picasso et l’exil » proposée par Les Abattoirs de Toulouse dans le cadre de la célébration de la Retirada (exode lié à la guerre d’Espagne).
Le Récolement décennal, débuté en 2013, entame sa sixième année. Sur 4 000 objets, 2270 ont été inventoriés à ce jour. L'an dernier, une attention particulière a été portée sur les gravures de Piranèse et les fonds ethnologiques. En 2019, le récolement se poursuit toujours sur les collections ethnologiques et sur le fonds Gabriel-Antoine Barlangue.

Transmettre, diffuser : expositions temporaires, médiation et animations
Autre mission du musée de Gajac : sensibiliser les publics à toutes les formes d'art présentes en
son sein par la programmation d'expositions temporaires et d'événements culturels ponctuels.
Ainsi, cette année les visiteurs du Musée pourront profiter d’une saison muséale 100 % féminine
avec la peintre et ancienne publicitaire Silvia Calmejane, la photographe Maitetxu Etcheverria, et
l’artiste franco-marocaine Najia Mhjadji. Pour « apprendre à regarder » les oeuvres de façon différente, pour apprendre à s’émouvoir, le service médiation du Musée propose tout au long de l'année des parcours de visite aux scolaires,
en concertation avec les enseignants. Ces moments privilégiés permettent de mieux faire
comprendre aux enfants ce qu'est un musée, son histoire, ses missions, le rapport à l'oeuvre et la
place de l'artiste. Le jeune public s'exerce ainsi à regarder, à décrypter et à s'exprimer.
Vidéo projections, conférences, concerts, performances, ateliers... sont autant de manifestations
qui rendent le lieu dynamique et vivant et qui participent à la diffusion de la culture muséale auprès
des différents publics : adultes, enfants, familles, scolaires.
En 2019, le musée de Gajac invite notamment les visiteurs à participer à la célébration de deux
événements internationaux : la Nuit des Musées, avec une animation surprise, et les Journées
européennes du Patrimoine en collaboration avec les Archives municipales. Le Musée s'associe
également aux événements culturels proposés par la Ville tels que le Mai de la Photo ou le Salon
du Livre.
D’autres rendez-vous ponctuent la vie du Musée. Un mercredi par mois, de février à novembre
(hors été), une histoire de l'art est proposée, de même que de nombreux ateliers à destination des
enfants (groupes scolaires ou en famille), en lien avec les expositions temporaires ou permanente.
Fort de son succès, l'atelier des copistes initié en 2015, se pérennise. Tous les peintres amateurs,
qu'ils soient membres d'une association liée à l'art ou particuliers, peuvent devenir copiste du
musée. Un samedi par mois, sous la houlette de Laurent Bar, artiste plasticien, les copistes sont
invités à installer leurs chevalets dans les salles de l'exposition permanente et s'essayer à la copie
des tableaux de Gonzalez, Flandrin, Crochepierre et bien d'autres. Les plus passionnés ont la
possibilité de venir tout au long de la semaine.
Cet atelier est gratuit et ouvert à tous. Seule condition : être porteur du Pass’Culture Villeneuvois.
Initiés en 2018, les après-midis contés par Catherine Bohl sont reconduits cette année. Après
avoir raconté la petite et grande histoire d’une oeuvre, la conteuse invite les participants (de tous
âges) à imaginer et écrire leur propre conte. Une façon de découvrir « autrement » les oeuvres du
Musée.

La saison 2019

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article