TOULOUSE: Rendez-Vous SAMEDI 9 NOVEMBRE Pour la plus grande FOIRE Ô MIEL de France


07 novembre 2019 - 186 vues

PRESENTATION – La Foire Ô miel de Toulouse : sensibiliser au rôle des pollinisateurs, aux enjeux la de biodiversité, à la qualité alimentaire, à la production locale.

« Danser en travaillant, tel est le mantra des abeilles butineuses » nous explique National Geographic. A la recherche de délicieux pollens, elles sont le pilier d’une biodiversité et de notre sécurité alimentaire. Pourtant leur survie est une problématique récurrente, les menaces s’accumulent sur les conditions de leur survie. Dans le cadre d’une démarche de sensibilisation à la préservation de la biodiversité et de protection de l’abeille, le Syndicat Apiculteurs Midi-Pyrénées organise depuis 2016 la plus grande foire au miel de France.

Ce projet ambitieux se déroule en un lieu symbolique de Toulouse : la Place du Capitole. Avec le concours de la Ville de Toulouse et une vingtaine de partenaires, le syndicat a l’honneur de vous présenter l’abeille sous toutes ses rayures.

Si les amateurs de miel pourront déguster et acheter auprès des 50 apiculteurs professionnels présents les produits bruts (miel, propolis, gelée royale, cire, venin…) et/ou transformés de leurs propres ruches (pain d’épices, hydromel, cosmétiques), les apiculteurs en devenir pourront aussi découvrir les nouveautés techniques et l’éventail des formations. Le stand du SyndicatApiculteurs Midi-Pyrénées et ceux des associations ont le plaisir de les accueillir pour répondre à toutes leurs questions et les guider dans leur démarche. Des formations sont proposées et un accompagnement dans l’achat du matériel est proposé.


Chacun par cette foire découvre l’abeille et ses plus étonnantes caractéristiques. Mais surtout prend conscience de la situation alarmante des pollinisateurs. Des animations gratuites autour de l’apiculture permettent aux petits et grands de se familiariser avec l’abeille et le travail de l’apiculteur. Les expositions (présentées par des associations de défense de la biodiversité) et les activités aident à mieux comprendre les enjeux liés à la sauvegarde de l’abeille. Par le biais des manipulations de ruche dans un apidarium, toute la famille peut découvrir l’organisation interne d’une ruche. La démonstration d’extraction de miel et les différents pôles d’information permettent de découvrir les étapes de fabrication du miel (entre les pattes des petites butineuses et celles des apiculteurs). De plus, le quiz, la tombola, le stand de fabrication d’origami, une restauration « au miel » participent au divertissement collectif présent dans la foire. Pour aller plus loin, une librairie propose des livres sur les abeilles, la cuisine au miel, la littérature jeunesse et la nature dans son ensemble.

A travers la Foire, nous souhaitons participer à la sauvegarde de la biodiversité.

En Europe, près de 80%de la population d’insectes volants disparen moins de 30 ans (selon l’étude scientifique publiée le 18 octobre 2017 par la revue Plos One)Et depuis une vingtaine d’annéele déclin des abeilles se fait de plus en plus inquiétant. Pourtant, elles sont un indicateur de l’état de la biodiversité végétale, animale et alimentaire. Pollinisant un tiers des récoltes, leur disparition mettrait en danger notre alimentationMais avant tout, leur absence engendrera la disparition de milliers d’espèces ( oiseaux, insectesreptiles, mammifères, jusqu’àHomme).

L’effondrement des populations d’abeilles remet en question l’avenir des filières apicoles (et agroalimentaires). La foire a de ce fait un légitime aspect commercial : maintenir cette banche d’activité. En effet, elle propose des actions au public pour participer à la survie des abeilles tel que le parrainage de ruches. Elle sensibilise également le public aux métiers apicoles (bien souvent oubliés). Par ailleurs, l’activité apicole française connaît un second obstacle, l’importation massive de miel (plus de 50 % de la consommation de miel provient de l’étranger, et les fraudes sont fréquentes ). Elle ne permet pas aux petits apiculteurs locaux d’envisager un avenir durable. Or ils représentent l’avenir des pollinisateurs. C’est pour cette raison que les producteurs sont le cœur de la foire. Pour les soutenir, le Syndicat a organisé cette rencontre directe entre producteurs locaux et consommateurs. Les citoyens peuvent ainsi acheter sans intermédiaires le miel et les produits de la ruche. Ce circuit court permet à la fois de lutter contre la forte concurrence des importations massives et de favoriser une production de bien meilleure qualité. Malheureusement, la grande majorité des produits importés proviennent de Chine et sont souvent frelatés par ajout de sirop de glucose. On estime la part de miel premier prix dans un pot entre 20 et 30 %. Or la grande distribution s’oriente vers le miel importé du fait de son faible prix. Ce barème de prix imposé par ces producteurs étrangers est intenable pour les petits apiculteurs qui maintiennent pourtant une biodiversité territoriale et la survie de l’espèce. Favoriser une vente directe, c’est aider et promouvoir l’activité des petits apiculteurs qui sont de plus en plus en difficulté (difficulté accrue par la haute mortalité des abeilles). De surcroît, c’est encourager à ce qu’il y ait plus de colonies et maintenir une biodiversité végétale et animale.De plus la foire propose au consommateur un grand choix de miels et autres produits issus de l’abeille. Paramètre important: ce circuit court possède une empreinte carbone bien inférieure à celui de l’importation. Par ailleurs, le contact direct avec le producteur permet une connaissance précise de l’origine des miels.Vous aurez compris que la foire au miel dépasse l’objectif commercial: elle sous-tend une lutte pour préserver les pollinisateurs, et une mobilisation en faveur de l’environnement. Il s’agit là encore de montrer une alternative à l’agriculture industrielle et chimique qui imprègne nos corps de molécules toxiques et ruine les paysans. La Foire Ô miel de Toulouse contribue à la dynamique de la région Occitanie et soutient les mobilisations citoyennes locales, comme les projets législatifs en faveur de la biodiversité et de la sécurité alimentaire. Bien implantée par un rythme annuel, elle fidélise un public et accroît régulièrement sa fréquentation comme son impact. 

La Foire favorise l’implication et l’émergence d’initiatives citoyennes et publiques en faveur du respect de l’abeille, de l’environnement et d’une consommation de qualité respectueuse de l’environnementPour les participants, le public et les organisateurs, cet évènement est un moment de partage et de convivialité autour des abeilles. Elle est un rendez vous annuel vers notre avenir.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article