Communiqué officiel du TFC

30 mai 2018 - 911 vues

La saison 2017/2018 fut pour le moins médiocre et décevante, notamment eu égard à l’investissement joueurs réalisé que tout le monde louait à l’aube de la saison. La situation est d’autant plus préoccupante qu’elle fait suite à trois saisons consécutives plus que moyennes et, dans tous les cas, en dessous des attentes, tant sur le plan du spectacle proposé que des résultats sportifs obtenus, impactant par corrélation les perspectives économiques du club.

A cette situation déjà critique, viennent s’ajouter de nombreuses incertitudes quant à l’avenir des relations entre le propriétaire des infrastructures du Stadium et la Sasp TFC à compter de la saison 2020.
Les actionnaires du TFC depuis 2001 ainsi que le management de l’entreprise vont prendre le temps de la réflexion durant les 2 à 3 semaines à venir pour faire l’inventaire de la situation et envisager des modifications majeures dans l’ensemble des domaines qui touchent au bon fonctionnement du TFC, qu’il s’agisse du domaine sportif, de la formation, du recrutement, de l’attractivité du Club ou bien encore de sa structure capitalistique.
Il s’agit de prendre le temps de trouver des solutions pour revenir à une place plus conforme au budget et au potentiel du club, comme ce fut le cas entre 2008 et 2014, sans négliger le rôle sociétal reconnu du TFC au sein de sa ville et de sa région.
 
Sans concession sur les faiblesses récurrentes, cela serait une erreur majeure de ne pas également faire l’inventaire des qualités et atouts du TFC à ce jour, dans un environnement qui a été de tout temps difficile pour le football à Toulouse :
 

  • Une 16ème année consécutive en Ligue 1 (l’ancien record était de 14 saisons, entre 1953 et 1967) que seules sept grandes villes en France peuvent revendiquer
  • Un centre de formation performant (13ème à l’échelle européenne, 11 joueurs internationaux, finale du championnat de France U17…)
  • Des actionnaires assumant leur position devant la DNCG en finançant la saison suivante, malgré un déficit important
  • Une capacité à garder ses meilleurs joueurs ou le cas échéant à négocier sans aucune pression économique durant les périodes de mercato

Le travail durant cette période va porter sur la nécessité de trouver des solutions pérennes aux carences constatées, en s’appuyant sur les valeurs et les forces du TFC depuis 2001. A l’issue une conférence de presse sera tenue.


Olivier Sadran / Jean-François Soucasse

 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article